Antre des Fanficoeurs

Petit espace pour les fanficoeurs de toutes sortes : lecteurs et auteurs.
Vous y trouverez des fics et des fiches pour vous aidez à écrire vos fics

 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Le cousin Chico par Angelène (LW)

Aller en bas 
AuteurMessage
Ygraïn
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 657
Date d'inscription : 22/04/2006

MessageSujet: Le cousin Chico par Angelène (LW)   Lun 7 Aoû - 0:17

Le cousin Chico

par Angelène



Joy débarqua dans le penthouse, surprenant Largo en pleine tentative de séchage de Conseil d’Administration.

_ “ Ah ? Où tu comptes aller comme ça ?
_ Euh ... Nulle part ... bredouilla-t-il. Je ... J’allais prendre l’air, pour me rafraîchir les idées et affronter dignement mes charmants co-actionnaires ...
_ Mouais ... On va dire que je te crois ... fit Joy d’un air méfiant. Et où est Simon ?
_ Oh il ne va pas tarder ... Il est parti à l’aéroport pour chercher son cousin du Brésil qui lui rend visite.
_ Il a un cousin qui vient du Brésil ?
_ Oui ... Simon n’a pas beaucoup de famille, mais ce sont à chaque fois de sacrés gus ... Apparemment, la sœur de son père a épousé un joueur de samba de Copacabana ...
_ Et il ressemble à quoi ce type ?
_ Pfff ... Aucune idée, je ne l’ai jamais vu. Mais Simon m’en a raconté de bonnes sur lui. ”
Largo avait à peine terminé sa phrase que la porte du penthouse s’ouvrit en grand, laissant apparaître aux côtés de Simon, un homme assez petit, à la peau brune, arborant une coupe afro volumineuse et un sourire niais au visage.
_ “ Salout ! Houm c’est Chicoooooo ! ”
Abrutis, Largo et Joy examinèrent le nouveau venu, vêtu d’un costume disco, pattes d’éph et col pelle à tarte de couleur vive. Celui-ci, très amical, se dirigea en sautillant allègrement vers Largo et Joy.
_ “ Je souis Chico Dou Brazil, c’est bonheur pour moi de rencontrer les amich de mon cousin Simon ... Waw, c’est trop extase dans mon cœur ! ”
Joignant le geste à la parole, il se précipita vers Largo pour le serrer dans ses bras.
_ “ Toi tou es Largo ... Waw, tou es déjà de la famille ! ! ! ! ”
Largo esquissa un sourire contrit.
_ “ Euh ... Génial. J’en ai toujours rêvé. ”
Puis Chico regarda Joy et échangea un regard entendu avec Simon.
_ “ Houm, et ça c’est sourement Joy la garda dou corpsch ? ”
Il écarta les bras vers Joy pour la serrer à son tour, mais celle-ci, méfiante, lui montra son revolver dans un holster accroché à son jean.
_ “ Si vous essayez de me faire un câlin je vous préviens que je vous flingue ! ” le menaça-t-elle froidement.
Chico eut un sourire excité et frappa des mains.
_ “ Ouh la la, c’est énervement total dans les sentiments colériques de la garda dou corpsch ... Hi hi, elle est coquine ! ”
Passées les présentations, Chico jeta un coup d’œil circulaire tout autour de lui, admirant le cadre de vie du milliardaire, et remua sa main en l’air très vite, signe qu’il était impressionné.
_ “ Mais quel luxe, c’est souper ici ! C’est la fiesta du l’argent dans ton compte en banque ! ”
Joy donna un coup de coude à Simon.
_ “ Dis, il est toujours comme ça ton cousin Chico ? ”
Simon lui fit un clin d’œil.
_ “ Non ma belle, là il est un peu à plat. Le voyage en avion l’a fatigué.
_ Oh. ” soupira Joy, se disant qu’elle devrait réunir une volonté de fer pour supporter la présence du turbulent brésilien dans les jours à venir.
Chico ne put s’empêcher de remarquer le soupir de Joy, il s’approcha d’elle.
_ “ Dis jolie garda dou corpsch, tu veux chercher bonheur ?
_ Euh ... marmonna-t-elle d’un air vide.
_ Ca va, ça va, Chico il va t’expliquer comment faire pousser les fleurs du soleil dans ton cœur ! ”
Joy eut à peine le temps de protester que Chico l’attrapait par la taille et la conduisait vers Largo, qui ne comprenait pas grand-chose.
_ “ Tou vas voir, Chico il va t’expliquer : tou attrapes la belle par la taille, tou la bascules en arrière à la merci de ta détermination de la pulsion sexouale, y là, tou la fixes dans le déshabillement dou regard, tu contemples la Vénus dans toute sa nudité de femme y tou fais cui cui dans sa bouche. ”
Joy, dont Chico s’était servie pour sa démonstration, était retenue par lui par la taille, en arrière, et tentait vainement de se dépêtrer de ses tentacules tandis que Largo dévisageait sans comprendre Chico.
_ “ Euh ... Je ne suis pas sûr de comprendre ... ” réfléchit-il à haut voix.
Chico lança un regard exorbité à Simon et lâcha enfin Joy, sans prêter attention à son regard noir.
_ “ Ouh la la, cousin, t’as raison il est sacrément couillon !
_ Je t’avais prévenu qu’il était bouché ! ” éclata Simon, étouffant un rire.
Chico haussa les épaules.
_ “ Bon c’est pas grave, c’est pas problème, Chico il va réunir toute la force de sa volonté de la détermination. Largo, tou fais ce que je dis : tou la prends dans tes bras, y tou embrasses la jolie femme dans toute sa féminité, y là, tou trouves bonheur, y les oiseaux chantent, y là, pour le garçon, houm, c’est épanouissement total dans ton corps d’athlète viril, y pour la fille, houm, c’est sensoual, c’est sexchoual, c’est frémissements partout dans ton corps ! ” Largo esquissa un sourire.
_ “ D’accord. ”
Largo saisit à son tour Joy par la taille et la bascula en arrière.
_ “ Largo ! protesta-t-elle.
_ Ben quoi ? C’est Chico qui l’a dit ! ”
Il ne laissa pas le temps à la jeune femme de râler et l’embrassa, coupant court à sa révolte. Chico, tout content, applaudit le couple et sautilla à pieds joints.
_ “ Houm j’ai réoussi ! C’est allégresse dans mon cœur !
_ Mouais pas mal ... commenta Simon. Moi qui pensais que tu aurais plus de mal ...
_ C’est pouvoir magique de la fugacité brazilienne ...
_ Ok, ok ... T’as gagné ... Mais pour le prochain, accroche-toi, ce ne sera pas aussi facile.
_ Chico lui adorer défis, challenges, compétition dou bonheur !
_ Oui mais là, ce n’est pas n’importe quoi ... Il s’agit de faire décoller un Russe de son ordinateur !
_ Ouh la la, Chico a tout ce qu’il te faut, poème sour la jeune fille en fleur, ode à la beauté céleste ouniverselle de la nature dans toute sa splendeur frémissante dou printemps !
_ Oui, oui, c’est ça, c’est ça ... ”
Les deux cousins quittèrent le penthouse, sans faire plus attention à Largo et Joy qui ne s’étaient toujours pas décollés l’un de l’autre, et prêts à s’occuper du cas Kerensky en ponctuant leur départ de leur nouveau slogan : “ Va chercher bonheur, va, vaaaaaaaaaa ! ”



Fin.

_________________

http://antre-winchkrenienne.chez-alice.fr/ind.htm: site associé à ce forum
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fanfics.actifforum.com
Valery
-
-
avatar

Nombre de messages : 20
Age : 44
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 20/07/2006

MessageSujet: Re: Le cousin Chico par Angelène (LW)   Lun 7 Aoû - 14:48

Euh, Angelène, tu sais, la moquette, ça ne se fume pas et la colle à lino non plus !

LOLOL !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
angelina

avatar

Nombre de messages : 10
Localisation : Au bord de l'eau...
Date d'inscription : 13/07/2006

MessageSujet: Re: Le cousin Chico par Angelène (LW)   Jeu 23 Nov - 2:12

Angelène a écrit:
y tou fais cui cui dans sa bouche........“ Va chercher bonheur, va, vaaaaaaaaaa ! ”

J'en ai les larmes aux yeux tellement j'ai ri LOL !!!!!! Mdr Mdr Mdr

Ah cet accent brésilien drunken , c'était trop marrant et vraiment bien ecrit, "obrigado"* !!!!!! Bravo




(* obrigado = merci)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le cousin Chico par Angelène (LW)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le cousin Chico par Angelène (LW)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Michel Cousin
» Cousin Phillis
» Mon cousin Luc, Anne Pierjean
» Le cousin d'outre atlantique? Qui est Rucknraul!
» Mon cousin

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Antre des Fanficoeurs :: le Forum :: Jeux & quizz :: Pubs détournées-
Sauter vers: